De la numérisation aux avantages concurrentiels

La numérisation est appelée la « révolution numérique » pour une raison bien spécifique. La pression pour prendre les mesures adéquates est énorme, mais le potentiel l'est aussi, laissant aux entreprises du monde entier un sentiment d'urgence d’agir en conséquence et de le faire rapidement. Cependant, la vérité est que seules les entreprises qui développent des compétences numériques durables - et ne se contentent pas de parcourir des projets de transformation - ont une vraie chance de réussir.

La numérisation parmi les 3 priorités principales

Il ne fait aucun doute que la numérisation figure en haut de la liste des priorités les plus importantes de toutes les entreprises. Néanmoins, nombreux sont ceux qui la perçoivent en tant que numérisation de modèles de gestion existants. Même si cela en soit paraît assez difficile, ce n'est que la pointe de l'iceberg. La vraie numérisation doit générer un double résultat : améliorer l'existant et créer du nouveau.

 

La musique en mode streaming, le covoiturage ainsi que les modèles d'abonnement sont les exemples parfaits de comment une numérisation fructueuse peut optimiser des modèles de gestion existants ainsi que créer de nouveaux produits compatibles avec les offres de services.

 

Ce que ces exemples ont en commun est qu'ils ont déjà été implémentés et mis en oeuvre. Cela veut-il dire qu'ils peuvent être reproduits pour chaque entreprise ? Malheureusement, ce n'est pas aussi simple que cela.

 

La numérisation ne garantit pas que tout le monde aura le même parcours pour aller de A à B. Elle représente un processus de transformation continu qui doit être mis en œuvre sur la base de facteurs d'influence sélectionnés tels que les possibilités numériques actuelles, les nouvelles attentes des utilisateurs, les normes et autres. Naturellement, les entreprises doivent être en mesure de contrôler elles-mêmes ce processus de transformation numérique - dans leurs environnements professionnels et concurrentiels- et de l'exécuter de manière à pouvoir le reproduire plusieurs fois (reproductibilité).

 

Que faut-il faire pour rendre une numérisation réussie plus facile à apprendre et à reproduire pour les entreprises?


Il faut non seulement réaliser des projets de transformation numérique mais également renforcer les compétences numériques si on veut mettre en œuvre la numérisation de manière durable.


Dr. Christian Lichka, Conseil d’administration, BOC Group

Développement des compétences numériques

La numérisation d'une entreprise peut être comparée à la croissance d'un enfant. Plus elle développe ses compétences, plus il y a de réelles chances que les développements futurs (= incertitudes) lui donnent la possibilité d'utiliser ces compétences à son propre avantage.

 

Les entreprises devraient réfléchir à leurs compétences et les développer de la même manière. Les concepts de gestion classiques des domaines de l'organisation, des processus et de la gestion IT sont toujours valables et plus que jamais nécessaires: Les compétences numériques ne sont en aucun cas synonymes de compétences informatiques pures. Les compétences numériques doivent être développées à tous les niveaux de l'entreprise (voir figure suivante).

 

 

Graphique : Pour prendre de l'avance sur la concurrence, les compétences numériques sont un must - pour tout le monde - à tous les niveaux

La valeur ajoutée pour votre entreprise

Le développement des compétences numériques peut être réalisé par le biais de projets, mais ceux-ci doivent être gérés de manière spécifique et ciblée, afin d'obtenir des résultats qui vont au-delà des « simples » résultats des projets. Et cela nécessite des éléments de base des compétences numériques.

 

Ces éléments ont la propriété d'être connus et standardisés, et peuvent être réutilisés autant de fois. La réutilisation dans le contexte de l'entreprise signifie qu'ils sont « récupérables » du point de vue de l'entreprise, c'est-à-dire que leurs responsabilités et leurs processus sont clairement définis.

 

 

Le développement de ces compétences se fait étape par étape à différents niveaux. Cela conduit successivement à une représentation numérique de l'entreprise sur le plus grand nombre/toutes les échelles possibles : En commençant par les parcours clients, les cartes de processus, les organigrammes, les processus détaillés, les catalogues d'applications, et jusqu'aux vues des données, des interfaces et des infrastructures. Grâce à l'utilisation de plateformes de transformation comme ADONIS et ADOIT, le contenu de tous les différents niveaux peut être clairement défini, géré, comptabilisé et, surtout, connecté à la réalité. Démarrer facilement. Étape par étape. Voici comment vous allez mettre en œuvre la numérisation.

Trois étapes. Démarrage facile. Avec votre objectif principal.


Design. Connect. Engage.
Qu'il s'agisse de parcours clients, de modèles organisationnels, processus, architectures IT, applications, données, interfaces et bien plus encore, commencez la transformation numérique de toute votre entreprise.
Design. Connect. Engage.
Communiquez, automatisez vos processus avec des flux de travail, intégrez-les à SAP, collaborez avec vos collègues, demandez des validations, surveillez avec des tableaux de bord, etc. « Connect » met en relation votre contenu dès la phase de conception avec les informations de votre entreprise.
Design. Connect. Engage.
Ancrer la transformation, optimiser en permanence, reconnaître les écarts et s'améliorer en permanence. « Engage » garantit que votre entreprise produit des résultats qui correspondent au niveau de réussite souhaité.

 

 

Profitez de votre avantage numérique avec les produits de BOC Group





Votre plateforme de transformation numérique pour BPM

Découvrir maintenant  


Votre plateforme de transformation numérique pour l'architecture d’entreprise & IT

Découvrir maintenant  


Votre plateforme de transformation numérique pour la gestion des risques, et de la conformité

Découvrir maintenant  

?

FRAGEN?

Marina Vial

T +33-1-53 24 53 83
F +33-1-53 53 14 39
E boc@boc-fr.com